Vous parcourez les archives de 2013 avril

Avatar de admin

par admin

Tous connectés aux 3 Cités

Le avril 7, 2013 dans Tous connectés

Tconnectésb

Découvrir, s’ entraider, pratiquer, communiquer…

Vous voulez :
  •  Comprendre comment ça marche
  •  Se créer un mail et l’utiliser, aller sur internet…
  •  S’informer sur le matériel, les meilleurs rapports qualité/prix
  •  Remplir des formalités en ligne
  •  Contribuer au site 3cites.net
Les Centres Socio-Culturels des 3 Cités vous accompagnent…

Alors,
Les Centres Socio-Culturels des 3 cités organisent des rencontres d’informations tout près de chez vous.

L’ Objectif : Aborder ensemble tout ce qui concerne l’informatique

  • Présentation du projet tous connectés aux Trois Cités
  • Recueil des besoins des habitants
  • Information sur la nouvelle salle informatique
  • Etc.…

Le Centres Socio-Culturel des 3 Cités vous proposent des rencontres d’information au Rez-de-chaussée  de votre bâtiment. 
Elles seront animées par Abdel TAKOURBI et Bafodé DIABY, animateurs aux Centres Socio-Culturels  des 3 Cités.

TABLEAU DES DATES ET LIEUX DE RENCONTRES AVEC LES HABITANTS DES 3 CITES

Date Bâtiment
30/04/2013 8, rue Richelieu
02/05/2013 10, rue Richelieu
07/05/2013 12, rue Richelieu
14/05/2013 14, rue Richelieu
15/05/2013 16, rue Richelieu
16/05/2013 18, rue Richelieu
21/05/2013 20, rue Richelieu
22/05/2013 2, rue pierre corneille
23/05/2013 4, rue pierre corneille
28/05/2013 6, rue pierre corneille
29/05/2013 8, rue pierre corneille
30/05/2013 10, rue pierre corneille
04/06/2013 14, Bd de la concorde
05/06/2013 16, Bd de la concorde
06/06/2013 18, Bd de la concorde
11/06/2013 14, Bd de la concorde
12/06/2013 12, rue du commerce
13/06/2013 14, rue du commerce
18/06/2013 1, rue maréchal liauthet
19/06/2013 3, rue maréchal liauthet
20/06/2013 5, rue maréchal liauthet
25/06/2013 2, rue des  Gravières
26/06/2013 1, rue des canadiens
27/06/2013 3, rue des canadiens

 

Pour plus d’information (dates et lieux des rencontres),  contactez :
Abdel TAKOURBI au 05 49 01 29 97

Avatar de admin

par admin

Les seniors aussi s’intéressent au numérique

Le avril 6, 2013 dans Tous connectés

La fracture numérique dans les générations est en train de s’effacer.
Le foyer Marie-Louise Troubat montre l’exemple. A suivre.

L’outil numérique ne leur fait pas peur. Au contraire, il permet de vivre avec son temps.

L’outil numérique ne leur fait pas peur. Au contraire, il permet de vivre avec son temps.

Elles se prénomment Jeanne, Monique, Huguetteet Germaine. Depuis septembre, ces quatre mamies, résidantes du foyer Marie-Louise-Troubat, s’initient sans a priori mais avec détermination à l’utilisation des tablettes numériques. Line Forte, responsable de l’établissement, en témoigne. « Les outils numériques permettent notamment aux personnes âgées de s’ouvrir et de communiquerà travers les générations».

“ Il crée un lien nter-générationnel ”

L’atelier est à double visée. « Il crée un lien intergénérationnel et montre que le numérique peut être utilisé par tout le monde. Une façon de dédiaboliser l’outil » souligne Régine Faget-Laprie, adjointe au maire en charge de l’action sociale, santé, personnes âgées et petite enfance. Les vendredis matin durant une heure, Adbdellatif Takourbi, du centre socioculturel des 3-Cités, anime la séance.
Le partenariat s’inscrit dans le projet plus global de l’opération « Tous connectés » destiné à supprimer, à l’échelle du quartier, la fracture numérique. « Elle renforce la fracture sociale » souligne Vincent Divoux, directeur du CSC. Sur la dizaine d’inscrits en septembre, ces quatre résidantes constituent le noyau dur. Elles disposent chacune depuis peu d’une tablette numérique à utilisation libre mise à disposition par le Centre socioculturel. En attendant la Wifi, elles se partagent une clé à connexions multiples. Les progrès enregistrés depuis septembre sont notables. Familiarisées avec les équipements, elles surfent sur internet, envoient des mails et téléchargent au grès des envies.
Ce matin, elles ont apprisà configurer l’appareil. « Elles adorent et sont vraiment demandeuses», témoigne Adbdellatif Takourbi. «L’animateur est très gentil et surtout très patient. Il manipule vite mais nous, il nous faut un plus de temps d’adaptation » précisent-elles, avec le sourire.

Corr. Pierre Amar

Source : Centre Presse du 21/03/2013

 

Avatar de admin

par admin

La tablette numérique n’a plus de secrets pour elles

Le avril 6, 2013 dans Tous connectés

Le groupe des retraitées : «  Notre passion doit devenir contagieuse. »

Avec l’appui du centre socioculturel des Trois-Cités, le foyer Marie-Louise Troubat initie ses résidentes à la tablette numérique. Avec succès.

La proposition a été lancée à l’ensemble des résidents du foyer Marie-Louise Troubat aux Trois-Cités. Mais, il faut bien l’avouer, seules ces dames ont répondu à l’invitation. Enfin presque : un monsieur participe également aux ateliers qui ont lieu tous les vendredis matins.

S’initier à la tablette numérique ? Au départ, l’idée a paru saugrenue. « A notre âge… » Refrain maintes fois entendu. Et puis finalement, un petit groupe d’une dizaine de retraités a été conquis.

Atténuer la fracture numérique

Huguette (elle ne veut pas que l’on cite son nom) : « Je suis venue par curiosité. Je ne voulais pas être idiote. On tapote. On essaie de trouver. » Geneviève (elle non plus ne veut pas être reconnue) : « Je n’y connaissais rien. Finalement, j’ai beaucoup appris. Maintenant, quand on en parle en famille, je sais de quoi il est question. » Jeanne (tout aussi discrète sur son nom) : « Cela fait une semaine que je pianote à peu près correctement. »
Toutes ont entre 78 et 91 ans. Elles viennent de découvrir qu’on peut aller chercher un refrain de Ferrat. Un vrai bonheur pour elles qui étaient loin de s’imaginer que de la musique puisse sortir de cet étrange appareil.
Vincent Divoux, directeur du centre socioculturel des Trois-Cités : « Là où il y a déjà une fracture sociale, il ne faut pas ajouter une fracture numérique. Le centre a fait le choix d’investir dans des tablettes numériques. Un investissement de 280€ par tablette. Nous travaillons déjà avec Les Ateliers du Bocage, près de Bressuire, pour compléter notre équipement informatique avec du matériel recyclé et qui fonctionne parfaitement. »
Régine Faget-Laprie, adjointe aux affaires sociales : « On peut apprendre à tout âge. Cette action veut rapprocher les générations, ouvrir les résidants du foyer Marie-Louise Troubat à l’usage de la tablette numérique, dédiaboliser l’outil. » 
Line Forte, responsable de la structure : « Nous bénéficions du concours du centre socioculturel qui met à disposition un animateur, M. Abdellatif Takourbi, qui intervient déjà sur le quartier. C’est une action à mener dans la durée. »
Aux Trois-Cités, des tablettes ont été distribuées à une classe de l’école Tony-Lainé et du collège Ronsard.

Jean-Jacques Boissonneau

Source : La Nouvelle République du 27 Mars 2013